Recherche
 
Fermer
 

Haliotis tuberculata

On le rencontre depuis la surface jusqu'à 15 m de profondeur en Atlantique, Manche et Méditerranée.
Haliotis tuberculata tuberculata pourra être observé depuis les côtes de la Manche au nord jusqu'à celles du Sénégal au sud.
La coquille de l'ormeau a la forme caractéristique d'une oreille,
perforée dorsalement de trous alignés. La couleur de la coquille est beige rougeâtre marbrée. Le manteau est brun-vert orné de nombreux tentacules sensoriels.
La taille moyenne de l'ormeau est de 8 à 11 cm. yeux bleus
Les trous qui apparaissent le long de la grande spire sont des orifices anaux. A mesure de la croissance, de nouveaux orifices se forment sur le bord de la spire alors que les plus éloignés se referment progressivement.

   Haliotis tuberculata est un gastéropode qui mesure jusqu'à 12 cm de long. Sa coquille est plate, épaisse et de forme ovale. Les stries de croissance sont bien visibles et donnent à la coquille un aspect plissé. Presque en bordure de la coquille, une série de petites protubérances forment une courbe. Vers la tête de l'animal, ces protubérances sont percées : leur nombre varie de 4 à 9 suivant les individus. La coquille est brun rougeâtre, parfois marbrée de crème. L'intérieur est nacré. Certains animaux peuvent se fixer dessus comme des balanes, des bryozoaires ou des vers tubicoles. L'animal est de couleur brun verdâtre. Ses yeux sont bien visibles et son manteau est entouré de nombreux tentacules sensitifs qui sortent également des perforations de la coquille. L'ormeau vit sur les roches où il broute des algues rouges.




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
CK65HK
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...