Recherche
 
Fermer
 

 Diadema setosum

Origine:  Indo-Pacifique
-Les oursins dont les plaques squelettiques forment une masse sphérique creuse: le test; celui-ci porte des piquants mobiles. A l'aide de leurs mâchoires très particulières (lanterne d'Aristode), ils mangent des déchets et surtout des algues.
On parlera d'un oursin régulier (surtout les oursins de roche) lorsque la bouche ventrale et l'anus se trouvent au centre. Chez les oursins irréguliers, le contour est allongé, la bouche se trouve à l'avant du corps et l'anus à l'arrière (c'est le cas de la majorité des oursins de sable); ils se nourrissent des particules nutritives contenue dans le sable qu'ils avalent en continu.
Taille: 6 cm
 - Oursin rare en Méditerranée occidentale, noir, à piquants creux et très longs (10 cm), renforcés sur la face dorsale par des piquants secondaires ou épines fines et mobiles qui peuvent se briser et se figer dans la peau provoquant des lésions difficiles à soigner.
Nocturne, sa biologie est mal connue, il semble qu'il se nourrisse d'éponges et d'algues mais aussi de particules de matière organique.
Se rencontre sur les fonds vaseux et sableux mais aussi les fonds coralligènes à partir d'une quinzaine de mètres de profondeur.
Rare, il a été classé comme espèce protégée en 1992 et son ramassage est interdit : Dans une phase de démarrage, un oursin diadème (ceux qui ont de longues aiguilles) fait des miracles en terme de consommation d'algues filamenteuses ou autres. Par contre, une phase cette phase terminée, il a une tendance fâcheuse à brouter radicalement les algues calcaires roses encroûtantes ! Sans compter un volume qui devient gigantesque si la bête trouve à se nourrir ! : en deux mois, le mien est passé de 5 cm de rayon à 15 cm... Réfléchissez avant d'en acheter un .
A remarquer qu' il existe une espèce morphologiquemetn très proche, Diadema savignyi (l'anneau anal est plus pâle, les épines plus courtes et généralement avec des bandes transversales) : cette dernière se reproduit pendant les périodes de pleine Lune : il ne peut y avoir d'hybridation entre les deux espèces .

Reproduction:  Ovipare à sexes séparés, la libération des cellules mâles et des cellules femelles a lieu dans l'eau; la fécondation (union des gamètes) est donc externe et l’œuf donne une larve ciliée nageuse et pélagique (larve plutéus) qui, après métamorphose (plusieurs transformations) donne un jeune oursin qui vit sur le fond. 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
pmE3
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
Visites

 1331428 visiteurs

 104 visiteurs en ligne

 
 
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...