Recherche
 
Fermer
 

Maylandia estherae

Origine:  Afrique, lac Malawi
-C’est un magnifique m’buna du lac Malawi
Ce poisson à la belle robe orange a été connu sous le nom de Pseudotropheus sp "zebra red". Signalons toutefois le polychromatisme de l’espèce: il y a des mâles bleus ,des oranges, des O.B et des femelles oranges, O.B. et des grises...Dans les magasins on trouve le plus souvent des mâles et femelles oranges.
Dans le lac c’est un racleur d’ algues qui apprécie les aufwuchs .
Il cohabite sans problème avec d’autres cichlidés qui ne sont pas trop craintifs( Haplo, M’buna).
Le bac comporte quelques abris rocheux et des plantes bien utiles pour les femelles en incubation. Comme tout cichlidés des grands lacs il n’apprécie pas les nitrates aussi j’assure des changements d’eau assez régulièrement, environ chaque15 jours. Evidemment la filtration doit être efficace et le P.H. alcalin.
La coloration des mâles semble plus intense. Comme pour la majorité des m’bunas il est préférable d’avoir plusieurs femelles.
 
Alimentation: La nourriture est variée pour éviter toute carence : mélange épinards/moules/crevettes, paillettes ,granulés...sans oublier un jour de jeûne de temps en temps sans quoi il risque l’obésité ou pire des problèmes intestinaux. 
 
Reproduction: L’estherae pond en adoptant la position en T. Les oeufs sont pris en bouche par la femelle. Une trentaine d`oeufs, sont incubés environ trois semaines en fonction de la température (25° semble une bonne base). Dureté: 15°dGH
Les alevins, dans le bac communautaire ont des chances de survivre car dés le lâcher ils savent se mettre à l’abri. Les alevins sont élevés avec des nauplies d'artémia. Le bac des jeunes tout comme celui des adultes d’ailleurs doit être bien filtré et faire l’objet d’un renouvellement régulier d'eau. Dans le bac l'espérance de survie des bébés est faible, en général un seul survivant (généralement un mâle). Pour conserver toute la couvée il faut faire cracher la femelle au cours de la troisième semaine d'incubation dans une couveuse flottante et élever les bébés à part. Attention, si vous essayez d'attraper la femelle trop tôt, elle va avaler toute sa progéniture..
La croissance est assez rapide si les distributions sont généreuses et variées.
C'est un mbuna considéré comme calme, il arrive cependant aux mâles d'exercer certaines violences sur les femelles. Celles-ci sont particulièrement vulnérables lorsqu'elles incubent et durant cette période on les voit souvent se tenir "suspendues" sous la surface de l'eau. 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
kHX9
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...