Recherche
 
Fermer
 

Paramuricea clavata

Origine: Méditerranée
Taille: Colonie = 12 cm
 - Espèce voisine du Corail rouge de Méditerranée (Corallium rubrum).
Elle forme de grandes colonies, atteignant 30 cm de haut, en éventail, abondamment ramifiées dans un même plan, de teinte jaune, orange, rouge ou pourpre, vivant entre 30 et 35 mètres de profondeur, fixées (espèce sessile) sur les fonds rocheux (espèce benthique) très inclinés ou tombants.
La colonie est soutenue par un axe squelettique corné entouré d'une mince couche vivante où se logent les polypes rouges rétractiles (0,6 cm déployés) qui sont des individus dont le corps est une cavité à double paroi munie d'une bouche-anus entourée de tentacules.
 
-La gorgone caméléon est un filtreur passif, contrairement aux autres Cnidaires (hydrozoaires, méduses ou anémones de mer) dont les tentacules munis de cellules urticantes contenant un venin toxique capturent activement des proies.
Des canaux font communiquer les cavités gastriques des polypes et les produits de la digestion d'un individu profitent aux polypes voisins : les gorgones sont des animaux coloniaux.

-Sur certains polypes, les cellules urticantes ou cnidoblastes sont très nombreuses à l'extrémité de longs tentacules en fouet. Il est vraisemblable que ces cellules soient utilisées dans la lutte chimique contre des voisins trop envahissants (autres grognes, éponges, bryozoaires) d'après J.G. Harmelin. 
 On admet que la croissance de la jeune colonie est en moyenne de 2 cm/an et que la reproduction s'effectue lorsque la colonie a une douzaine de cm. 

-Les Gorgonaires comprennent 21 espèces en Méditerranée dont :

 Corallium rubrum ou corail rouge de Méditerranée. 

 Eunicella cavolinii ou gorgone jaune en forme d'éventail.

 Eunicella verrucosa ou gorgone verruqueuse dont le corps contient de nombreux spicules (aiguilles) calcaires.
 -Alimentation:
 - Les colonies sont disposées perpendiculairement à la direction du courant dominant, ce qui leur permet de filtrer efficacement l'eau et de ne retenir que les proies microscopiques constituant leur nourriture; c'est un zoophage prédateur qui capture des proies vivantes, des microorganismes du plancton (algues microscopiques larves, petits crustacés..) mais aussi des particules organiques inertes, qu'il avale entières.
Reproduction: - Les colonies sont hermaphrodites (mâles et femelles) et les cellules sexuées ou gamètes sont libérées dans l'eau de mer;
la fécondation est externe et les oeufs donnent naissance à de petites larves planctoniques ciliées (planula) qui après métamorphose se fixent sur les rochers. Elles se transforment en petits polypes qui, en bourgeonnant donnent de nouvelles colonies.




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
CrEe6
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
Visites

 1063616 visiteurs

 73 visiteurs en ligne

 
 
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...