Recherche
 
Fermer
 

 les nourritures vivantes

En résumé, les nourritures vivantes ne sont indispensables qu'à certaines espèces, mais utiles à toutes.
Aucune de ces nourritures vivantes n'est difficile ou chère à se procurer. Mais aucune n'est parfaitement équilibrée. Il faut donc les alterner les unes les autres, ou les alterner avec des nourritures mortes congelées.


 Dans le jardin. Tous les insectes du jardin (à la bonne saison) sont parfaits, là encore en essayant d'apporter une diversité maximum. On peut aussi donner de petites limaces. Attention aux risques d'insecticides. On peut éventuellement laver les insectes vivants avant de les donner. Les plus fréquents : papillons, moustiques, mouches, sauterelles,.... Les fourmis.


 Compte tenue de leur coût et/ou de leur difficulté à être trouvées n'importe ou, certaines nourritures doivent être élevées.
Vous pouvez certes vous contenter d'en acheter, mais cela devient rapidement cher et compliqué.

Nourritures vivantes
Blabera fusca
Gryllus bimaculatus
Artémias salina
Gryllus bimaculatus
Gryllus bimaculatus
Teigne de ruche
Teigne de ruche

Locusta migratoria
Locusta migratoria
Drosophila melanogaster
Drosophila melanogaster
Tubifex
Tubifex
Vers grindals
Vers grindals

Souris et Rats
Souris et Rats
Vers de farine ou ténébrion
Vers de farine ou ténébrion
Vers de terre et Vers de terreau
Vers de terre et Vers de terreau




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
CEn5
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
Visites

 935203 visiteurs

 66 visiteurs en ligne

 
 
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...