Recherche
 
Fermer
 

Agapornis roseicollis

Taille:  15cm environ. 
Sous-espèce: Agapornis roseicollis catumbella (couleurs plus vives).

Description:
Originaire d'Afrique du Sud-Ouest cet inspérable au plumage vert doit à son nom sa face rouge partant du front à la poitrine et couvrant également ses joues. Son croupion est bleu, et ses ailes sont plutôt vert foncé. Il se déplace généralement dans les zones plutôt arides de 0 mètres à 1600 mètres d'altidude préférant les savanes aux forêts. Il cause de grands dommages aux cultures si bien qu'il est considéré comme un oiseau nuisible, il raffole plus particulièrement des épis de maïs. Très actif, il se déplace en groupe d'une quizaine d'individus pour chercher de la nourriture ou bien des points d'eau pour s'y baigner. Il niche dans les nids des tisserins, dans des cavités du sol ou dans des creux d'arbres. 

Elevage en captivité:
Très commun, disponible dans toutes les oiselleries et animalerie. Il est également robuste, joyeux, sociable avec ceux de son espèce si il vit dans une grande volière. Cependant il est très agressif et criard. En effet son cri est très strident et répété. Peu craintif, il n'hésitera pas à attaquer plus petit ou plus grand que lui: on pourra le voir agresser des youyous ou d'autres perroquets... c'est assez dangereux pour lui car il peut se faire corriger par des coups violents. Pour les autres petites espèces, il pourra les tuer tout simplement. Il est très dynamique et vous pourrez le voir se suspendre et escalader tous les endroits possibles de la volière. La morsure de ce mini perroquet est très douloureuse s'il n'est pas apprivoisé, sinon il peut devenir un excellent compagnon. Il aime bien voler donc il est conseillé de les mettre dans des volières de deux mètres de longueur pour qu'ils puissent voler. Impossible de maintenir cet oiseau à une température de moins de 10°c, beaucoup d'humidité conseillée. 

Alimentation et soins à apporter:
On nourrit cet inséparable avec un mélange de graine type "perruche" (graines de millet, panic, tournesol, alpiste). Vous pouvez également leur fournir des insectes et surtout des épis de maïs. Branches fraîches à distribuer. Grappes de millets, graines germées, fruits (pomme, figue, dattes, etc...) verdure et minéraux seront également bien appréciés. Les jeunes devrait avoir la possibilité de bénéficier d'un supplément en vitamine C. Pendant la saison de reproduction, la patée d'élevage devra être distribuée. Donnez leur la possibilité de se baigner et changez l'eau régulièrement car ils aiment particulièrement cela. 

Reproduction en captivité:
Très facile à faire reproduire, mais il aura besoin d'humidité. Jusqu'à quatre couvées par an. La femelle a tendance à transporter des brindilles dans son croupion pour garnir son nid. Une petite volière de 2m de long est conseillée pour cet inséparable. Un nichoir horizontal de 25cm de hauteur, 18cm de largeur et 18cm de hauteur conviendra. Trois à six oeufs, en général cinq seront pondus. La durée d'incubation de ces oeufs est de 23 jours environ et les oisillons sortent du nichoir au bout de 4 à 5 semaines après éclosion. Ils sont généralement sevrés au bout de deux semaines après sortie du nid. Les jeunes reconnaissables par la couleur marron que le bec porte pendant quelques mois, peuvent se reproduire vers un an. 
  
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
MDLwt
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...