Recherche
 
Fermer
 

Agapornis Lilianae

C'est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Psittacidae. Cette perruche africaine est proche de l'Inséparable de Fischer (Agapornis fischeri).

Description: Le masque est orange-rouge virant vers plus clair sur le menton. Le masque change à l'arrière de la tête en olive-jaune et plus loin en vert. La couleur générale est verte, le bec est rouge corail allant vers la base en couleur corne avec un reflet légèrement bleuté. Les yeux sont de couleur brun clair avec l'iris en général plus clair et le pourtour des yeux blanc. Les pattes sont grises et les ongles plus foncés. La queue est verte.

Dimorphisme sexuel : Il ne peut se faire que par test ADN.
Taille : 13,5 centimètres environ.

Alimentation: Ils se nourrissent principalement de graines d'herbes et de fruits. En captivité il faudra laisser à leur disposition un os de seiche et de l'eau.
L'alimentation spéciale Inséparables du commerce conviendra. De la verdure ainsi que des fruits comme de la pomme devront être ajoutés.
Répartition: Sud de la Tanzanie, Nord-Ouest du Mozambique, Zambie
Longévité: 12 ans

Captivité:
En captivité il est peu répandu chez les éleveurs, et très rare en animalerie. Son prix est très coûteux par rapport à l'inséparable de fischer. Aussi, il est conseillé regarder les cages des "inséparables de fischer" en animalerie car même si les inséparables de Lilian sont rares, ils peuvent être confondus par l'oeil non avertit d'un vendeur ne connaissant pas bien ses oiseaux. 
Etant donné que ces inséparable sont parfois croisés avec des autres espèces, et que les jeunes issus de ce croisement peuvent se reproduire il faut faire attention lors du choix de l'oiseau: l'iris doit être plutôt rouge que brun, pas de trace de jaune sur la poitrine. Il est très sociable avec les inséparables en général, nénmoins il est déconseillé de le laisser avec d'autres genres d'oiseaux exotiques. Assez bruyant, il est également très actif: c'est un oiseau de volière. 
C'est le plus apprivoisable des mini-perroquets de ce genre, il fera un excellent compagnon. Impossible de maintenir cet oiseau à une température de moins de 10°c, air sec et fermé aux courants d'air. 

Reproduction en captivité:
Assez facile à faire reproduire, mais les couples non consanguins sont difficiles à trouver. Ne pas excéder 2 couvées par an sinon vous risquez de fatiguer les couples et cela nuirait à leur bonne santé. A défaut d'une volière où il préfère se reproduire en groupe, vous pouvez les mettre dans de grandes cages intérieures. Contrairement à l'inséparable de fischer, il préfère les nichoirs profonds de type bûche. Environ quatre oeufs pondus. 
La durée d'incubation de ces oeufs est de 23 jours environ et les oisillons recouverts de duvet orangé dans les premiers jours sortent du nichoir au bout de 5 à 6 semaines après éclosion. Ils sont généralement sevrés au bout de deux semaines après sortie du nid. Les jeunes reconnaissables par la couleur marron que le bec porte pendant quelques mois (jusqu'à 4 mois), peuvent se reproduire à partir de 14 mois mais il est conseillé de ne pas le faire se reproduire avant 20 mois. 
Baguage de 4.2mm de diamètre conseillé au dixième jour. 
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
LwzNTE
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
Visites

 607513 visiteurs

 136 visiteurs en ligne

 
 
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...