Recherche
 
Fermer
 

Heliamphora

Les Heliamphora sont des plantes carnivores à urnes de la même famille que les Sarracenia.. Elles poussent au Guyana et au Venezuela, en altitude, dans des lieux très humides et ensoleillés.

Description:
Tous les Heliamphora se ressemblent beaucoup. Les feuilles, enroulées en ascidies, qui constituent les pièges passifs de la plante, naissent du rhizome. Les pièges sont surmontés par une cuillère à nectar, en général rouge vif et qui contient les glandes nectarifères. Le mécanisme de capture est assez semblable à celui observable chez Sarracenia, à ceci près que comme chez Darlingtonia, la digestion fait intervenir des bactéries et non des enzymes.
Les hampes florales apparaissent en fin d'automne, elles sont généralement de grande taille, portant plusieurs fleurs (de 2 à 7) blanches dans un premier temps, se colorant de rose avec le temps.

Milieu naturel:
Tous les Heliamphores sont des espèces qui prospèrent dans la région des tepuys en Amérique du sud, en grande partie au Venezuela, mais aussi au Guyana. Les tepuys sont des hauts-plateaux de quartzite et de grès au sommet desquels les écosystèmes ont été isolés pendant des millions d'années, et ont donc évolué de façon différente, en tenant compte des conditions de vie très particulières de la région. Les Heliamphora poussent donc dans des lieux très difficiles d'accès, dans des marécages à environ de 2000m d'altitude. Là-bas, la luminosité est particulièrement intense, et les températures faibles; le jour, elles dépassent rarement les 25°C et la nuit, elles peuvent retomber à 5°C, et ce en quelques heures. Les précipitations y sont de plus très importantes, supérieures à 10m d'eau par an. Des zones propices à la flore se sont alors installées dans les dépressions, mais le substrat y est très pauvre, d'où la carnivorité de certaines espèces.
Dix-huit espèces d’Heliamphora sont recensées à ce jour, mais il reste probablement beaucoup de choses à découvrir sur ce genre. Certaines n’ont été décrites que très récemment. Elles sont toutes relativement semblables, et seul un œil averti peut les différencier aisément.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Heliamphora
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
k2FPy2
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...