Recherche
 
Fermer
 

Kinosternon leucostomum

Nom scientifique : Kinosternon leucostomum
Nom commun : tortue blanc-labiée
Famille :  Kinosternidae
Origine : Elle est commune sur une large répartition du centre Mexique au nord Pérou. Les plans d’eau calmes, généralement en forêt de basse altitude, constituent l’habitat de prédilection de cette espèce. Il n’est pas rare de l’observer au sol, parfois loin de l’eau.
Taille : Les mâles plus grands (17.4 centimètres) que les femelles (15.8 centimètres)

Description & Maintenance
   La carapace foncé-brun ou noir, ovale (à 17.4 centimètres) est aplati à concave à travers les vertébrales. La tête est modérée dans la taille avec un museau saillant et une mâchoire supérieure accrochée. Elle est brune avec les mâchoires crème-colorées (la strie d'obscurité peut se produire sur les mâchoires). Une large raie jaunâtre se prolonge vers l'arrière de chaque orbite au cou. Cette raie peut être en bronze à brun clair avec de petites taches d'or dans quelques individus.
   Une charnière simple se trouve entre les scutes pectoraux et abdominaux qui permet au grand plastron de fermer complètement la coquille. Une épine cornée orne le bout de la queue.
La queue de la femelle est très courte.

Aqua-Terrarium
Aqua-terrarium à partir de 250 litres
   Température : L'été 32C°- 34 C°  -  hivers  29 C°
   Plusieurs femelles peuvent être tenues ensemble avec un mâle.
Caverne immergée et racine comme aide d'escalade nécessairement à la surface de l'eau.

Alimentation :
   La matière végétale (fruits, graines, pousses, feuilles), les insectes aquatiques, les arachnides, les crustacés, les escargots, les vers, les poissons,

Reproduction :
    La reproduction est facile.
   La ponte se produit la nuit, probablement tout au long de l'année (Medem, 1962 ; Moll et Legler, 1971) ; mais deux crêtes de ponte se produisent à Veracruz méridional, au Mexique, en un au début de la forte pluie en août à début septembre, et l'autre au début de la saison sèche dans la mi-février à mi-mars (Vogt et Flores Villela, 1992 ; Moral-Verdeja et Vogt, 1997). Les deux crêtes peuvent représenter le début et la fin de la saison reproductrice là. Les embryons subissent probablement le diapause, comme dans d'autres espèces de Kinosternon. Des oeufs sont déposés en cavités excavées peu profondes de nid ou sont pondus sur la surface de la civière de feuille ou sur la terre et puis couverts de civière et de débris de feuille (Moral-Verdeja et Vogt, 1997).
    Une ponte typique inclut 1 à 3 oeufs, avec des pontes de simple-oeuf les plus communs. Les coquilles sont fragiles et les oeufs sont ovales (37 x 20 millimètres). Les oeufs ont naturellement incubé par Moll et Legler (1971) éclosent en 126-148 jours. jeunes typique a une longueur de carapace d'environ 33 millimètres.

Liste rouge Status (1996) d'IUCN
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
baRn
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...