Recherche
 
Fermer
 

Chelydra serpentina

Nom scientifique : Chélydre serpentine
Nom commun : tortue hargneuse
Famille : chelydridés
Origine : On les trouve aux U.S.A et en Amérique centrale, vivant auprès des mares boueuses.
Taille : mesure une fois adulte de 20 à 50 cm pour un poids maximal de 20 kg.

Description & Maintenance
   La famille des chélydridés regroupe 2 espèces de tortues : la Chelydra Serpentina, (Tortue Hargneuse) et la Macroclemys Temminckii (Tortue Alligator)
  Cette tortue se rencontre dans les cours d’eaux et rivières calmes du nord des Etats-Unis ainsi qu’au sud et au nord de l’Amérique du sud, on la retrouve également en nouvelle écosse 
Elle est facilement reconnaissable grâce à ses membres larges et musclés, à sa longue queue et a ses écailles en dents de scie à l'arrière de sa dossière foncé, tirant sur le gris ou le brun.
  Sa coloration est très variable, et ce, particulièrement chez les spécimens sexuellement immatures. La teinte de sa carapace varie le plus souvent entre le vert olive et le noir. Son plastron, assez petit, peut être brun rouille, jaune ou orangé. Son cou possède de nombreux tubercules
   Son plastron est relativement petit ce qui l empêche de se retirer Complètement dans sa carapace. 
  Si elle se sent menacée elle se dresse sur ses pattes de devant et s'élance pour mordre. Aux États-Unis, des baigneurs sont régulièrement blessés par le bec acéré de ce chélonien. Son cou est très long : il fait a peu près la moitié de la longueur de la dossière.
Remarques :
   Il serait spécialement inconscient de confier cette tortue à un enfant, ni même à quelqu'un d'inexpérimenté, car c'est une tortue à manipuler avec précaution effectivement elle attaque dès qu'elle se sent agressée et qui peut surprendre quand on ne la connaît pas. Et même quand on la connaît bien, il faut rester vigilant afin d'éviter son bec tranchant qui peut faire des blessures assez conséquentes. Elle est d ailleurs inscrite en France sur la liste des animaux dangereux .En Alsace, c est un caniche qui s est fait happer par une adulte de 40 kg, 
ce qui nous prouve bien qu il ne faut jamais relâcher ce type de tortues (ni les autres d ailleurs) dans la nature.

Alimentation :
   Elle a flair excellent ce qui lui permet de trouver ses proies avec une certaine aisance tels que des poissons, amphibiens, oiseaux, petits mammifères,crustacés, têtards, insectes et de diverses plantes aquatiques (dans la nature elle est assez charognarde) . Contrairement aux autres tortues aquatiques, on la voit rarement se chauffer au soleil. Dans son environnement naturel elle passe l'hiver sous l'eau.

Reproduction
   Les mâles atteignent leur maturité sexuelle vers l’âge de 3 à 5 ans et les femelles vers l’âge de 4 à 6 ans.
   Le nid de cette tortue est simplement un trou dans le sol. La profondeur d'un nid peut atteindre 35 cm et le nombre d'oeufs varie autour de 40. Une grosse chélydre de 20 kilos peut produire jusqu'à 60 oeufs. Ils sont la grosseur d'une balle de ping pong munis d une coquille résistante et flexible. . L'incubation dure de 9 à 18 semaines
   Cette tortue ne semble utiliser aucun pouvoir de séduction lors de l acte sexuel. La femelle n'est pratiquement jamais réceptive. Le mâle monte alors la femelle en s'agrippant fermement à la coquille. Il oblige ainsi la femelle à demeurer à l'intérieur de sa carapace en bloquant l'entrée avec sa tête. Le tout se produit sous l'eau et ne pouvant respirer, elle cède et le mâle peut copuler
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
X253f
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...