Recherche
 
Fermer
 

Python molurus bivittatus

Nom scientifique : Python molurus bivittatus
Nom commun : Python molure de Birmanie
Origine : Habite la jungle de plaine et de moyenne montagne. Il fréquente les régions marécageuses, les rizières, le bord des rivières de forêt mais on le rencontre également dans les rochers, les collines sèches et aux abords des habitations.
Birmanie, dans le sud de la Chine, en Indochine, à Bornéo et dans plusieurs autres régions de cette partie de l'Asie.
Taille : ne dépasse guère 5 à 6 m.
 Espérance vie : lorsqu’il est importé à l’état d’adulte. La longévité en captivité est en moyenne de 10 ans mais peut dépasser 30 ans.

Description & Maintenance :
  Ce serpent est vraiment un géant. La plupart des individus atteint facilement entre 5 et 6 mètres mais certains spécimens ont déjà atteint jusqu'à 8 mètres.
  Il peut s'avérer agressif. Il frappe avec sa tête et ses morsures peuvent être graves. 
  Seuls les jeunes sont relativement calmes. 
  Il faut absolument être deux pour les tenir (et quelquefois plus) afin d'effectuer une contention correcte, sans trop de risques pour les manipulateurs. Soyez très vigilants vis-à-vis de leur grand pouvoir de constriction très puissant.
 
Alimentation :
  Dans son alimentation, ce serpent a une préférence marquée pour les rongeurs mais il refuse rarement les autres petits mammifères jusqu'à la taille d'une petite antilope. Il consomme aussi les oiseaux et plus rarement d'autres reptiles comme des gros lézards. En captivité, nous pouvons offrir à ce python, des souris et des rats. Pour ceux qui sont de gros adultes, des lapins et des poulets. Le bébé peut être nourri chaque semaine mais l'adulte se contente d'un repas à tous les 2-3 semaines.
 
Terrarium :
   En raison de la taille qu'il atteint, le python de Birmanie a besoin d'une cage spacieuse. Si vous pouvez loger le bébé dans un aquarium de 60 par 30 cm, l'adulte a par contre besoin d'un terrarium d'au moins 150 par 90 cm. Le fond du terrarium peut être recouvert de tapis, de papier journal ou de gros bois d'écorce. Le copeau de pin peut aussi être utilisé sans danger s'il n'est pas trop poussiéreux.
   

Un élément chauffant recouvrant la moitié du fond de la cage est nécessaire pour permettre une digestion adéquate. L'air du terrarium est chauffé par une lampe. La température doit se situer entre 28 et 35 degrés Celsius. Ce python a besoin d'un taux d'humidité assez élevé. Pour augmenter l'humidité dans le terrarium, Python molure passe la majeure partie du temps à terre, enroulé dans un abri ou dans son bassin. Il est préférable, vu sa taille et pour éviter de le déranger, de prévoir un écoulement d’eau et un système de chauffage accessibles de l’extérieur du terrarium. Si vous faites une cage en hauteur, vous pouvez mettre une branche massive que le serpent utilisera pour s'approcher de la lampe.
   

Cette branche pourrait aussi l'aider lorsqu'il mue. La cage devrait être nettoyée aussitôt que le serpent défèque pour éviter la prolifération de bactéries qui peuvent nuire à sa santé. Le python de Birmanie est populaire pour sa grande taille et son caractère. Il mord rarement mais soyez tout de même prudents car la morsure d'un adulte peut être douloureuse. De plus, cette espèce est connue pour avoir causer des morts accidentelles chez l'humain.
   Soyez vigilant car un serpent ne peut pas penser à votre place et ne sait pas la différence entre un rongeur et un humain. Les accidents connus sont d'ailleurs toujours reliés à une faute du propriétaire de l'animal lorsqu'il est sur le point d'alimenter son serpent.
 
Reproduction :
   Parmi les serpents géants, c'est sans doute le python de Birmanie qui est le plus souvent reproduit. Malheureusement, car il est trop commun sur le marché et sa grande taille fait de lui un sujet plus ou moins souhaitable pour la plupart des amateurs. Heureusement, il a généralement bon caractère. Pour se reproduire, le python de Birmanie doit avoir atteint la taille approximative de 4 mètres. Pour les préparer, il faut les suralimenter pendant les mois d'été.
   Assurez-vous que votre femelle est même légèrement obèse. Dès le début de novembre, il faut faire jeûner vos serpents et ce pour un mois complet. Après ce mois, vous devez vous assurer qu'il ne reste aucune nourriture dans leur système digestif. Pour ce faire, il suffit de leur faire prendre un long bain tiède pendant quelques minutes. S'il leur restait quelque chose dans les intestins, ce bain les aurait fait se vider. C'est donc à ce moment que vous pouvez commencer à les refroidir.
   

Ne craignez rien car ces refroidissements arrivent normalement dans la nature. Il faut les refroidir tranquillement jusqu'à ce que la température atteigne environ 20 degrés Celsius. Maintenant, il vous suffit d'attendre deux longs mois. Pendant cette période, vous devez jeter un coup d'oeil régulièrement à vos serpents pour être certain qu'ils n'ont aucun problème de santé. Si c'est le cas, vous devez les réveiller tranquillement et les amener chez un vétérinaire compétent. Le début de février arrivé, réveillez vos serpents graduellement jusqu'à ce qu'ils soient à une température normale. Par la suite, offrez-leur chacun un repas de taille moyenne. Après deux ou trois repas, vous pouvez les mettre ensemble et attendre l'accouplement. La femelle est souvent plus réceptive après sa première mue "post hibernation". Laissez votre couple ensemble pour au moins deux semaines pour être sûr qu'ils se sont bien accouplés.
   

La gestation dure environ deux mois et la femelle cesse habituellement de se nourrir deux à trois semaines avant de pondre. La ponte a généralement lieu au début avril. Il faut offrir à la femelle un emplacement de ponte assez grand où elle pourra déposer ses oeufs, au nombre de 30 à 40 et parfois plus, sans les écraser. Cet endroit doit demeurer humide. Le python de Birmanie, comme tous les pythons, s'enroule autour de ses oeufs pour les protéger. En agissant ainsi, la femelle, non seulement, protège sa progéniture mais aide à conserver la température des oeufs assez élevée pour les incuber. Si vous observez d'assez près votre femelle, vous remarquerez qu'elle active ses muscles à intervalles presque réguliers permettant ainsi de réchauffer ses oeufs à une température adéquate pour l'incubation. Malgré tout, il est préférable de ne pas laisser les oeufs sous sa garde car elle pourrait les endommager. Une fois que vous avez réussi à dérouler votre femelle d'autour de ses oeufs, il faut les placer dans un incubateur.
 

 Si jamais, ils sont collés, les uns sur les autres, n'essayez surtout pas de les défaire car vous pourriez les briser. L'incubateur contient 2 portions de vermiculite par portion d'eau. Il faut incuber les oeufs à une température de 30 à 35 degrés Celsius et l'éclosion a généralement lieu après 65 à 70 jours. Si c'est plus long, ne paniquez pas. Il faut laisser le temps aux serpenteaux de sortir d'eux-mêmes. À l'éclosion, les bébés mesurent de 45 à 60 cm. Laissez les bébés dans l'incubateur au moins deux ou trois jours après l'éclosion. Ce temps leur donnera la chance d'absorber le vitellus qu'ils ont sur le ventre ce qui augmente grandement leur chance de survie. Après, vous pouvez les installer dans des petits terrariums individuels. Essayez de les nourrir de rats blanchons ou de souris adultes mais il est probable qu'ils refuseront de manger jusqu'après leur première mue. Il ne faut jamais se départir des bébés avant qu'ils aient commencé à manger seuls. Si jamais, ils refusent tout repas après un mois, vous pouvez délicatement forcer une jeune souris dans leur bouche, ce qui devrait déclencher un réflexe de déglutition presque automatiquement. Après quelques repas, comme cela, ils commenceront à se nourrir seuls sans problème.
 
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
FabgZk
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...