Recherche
 
Fermer
 

Tiliqua occipitalis

Nom scientifique : Tiliqua occipitalis
Nom commun : Scinque à langue bleue occidentale
Famille : Scincidés
Origine : en Australie dans les parties de l'Indonésie et de la Nouvelle Guinée
Taille : 45 cm
Espérance de vie : jusqu'à 30 années en captivité.

Description & Maintenance :
   Cette espèce de lézard ne requiert pas de maintenance particulière. Une bonne hygiène normale suffit habituellement à procurer le bien-être chez le scinque. Vivant dans un environnement semi-aride, le développement bactérien est moindre qu’un climat très humide. Enlever tout excrément et les restes de nourriture à chaque jour. Un bon nettoyage du vivarium aux 2 semaines devrait suffire.
    Un point important serait à respecter, changer l’eau régulièrement (Minimum 1 fois par jours). Le scinque peut à l’occasion déféquer dans son bol d’eau et comme on le sait, une eau impropre, stagnante et habituellement chaude, est l’idéal au développement bactérien. Avec toutes ces conditions respectées, la santé de votre animal est presque assurée.
. Il a un modèle rayé brun à travers le corps et la queue ; le dessous du corps est habituellement pâle. Il a l'inscription noire distinctive derrière chaque oeil. Le corps est large et grand par rapport à la taille des jambes. Comme son nom le suggère, il a une langue bleue, qui diffère de l'intérieur rose de sa bouche. Une fois menacé, il peut ouvrir sa bouche et coller dehors sa langue comme une menace .
   Le lézard Bleu-réprimandé occidental, occipitalis de Tiliqua, (également connus sous le nom de Skink Bleu-réprimandé occidental) est l'une de six espèces de lézard bleu-réprimandé trouvé en Australie, bien que d'autres espèces soient trouvées en Nouvelle-Guinée et en Indonésie
Distribution : Méridional ; principalement dans les zones semi-arides et arides, le nord à Minilya et à Wiluna et l'est au ressort de la Reine Victoria.
Température :
   Il est important de recréer le climat subtropical d’où vient votre scinque à langue bleue. Pour ce faire, une lampe incandescente de 25 à 50 Watts pour les petits et 100 à 150 Watts pour les adultes sera l’idéal. L’ajout d’une pellicule chauffante adéquatement réglé à un bout du vivarium, devrait procurer une température parfaite. Comme éclairage, comme il vient d’un climat semi-aride et désertique, la présence d’UVA et d’UVB est fortement recommandée. Un néon Reptisun 5.0 de Zoo Med serait approprié (changement minimum 1 fois par année).
Juvénile 
Jour : 27°C à 30°C (33°C sur la plaque chauffante) 
Nuit : 25°CF à 27°C
Adulte 
Jour : 24°C à 30°C (32°C sur la plaque chauffante) 
Nuit : 21°C à 30°C 
Taux d’humidité entre 40% et 60%


 Terrarium :
   Substrat Les scinques s’adaptent à plusieurs types de substrats sans problème. Il est donc conseillé de choisir celui qui est le plus avantageux du côté pratique et esthétique. Chacun ses goûts. Il sera donc confortable avec du sable fin, du papier journal (ou équivalent), tapis, copeaux de bois (vérifier pour que ce ne soit pas du cèdre).
   Les scinques sont des lézards terrestres. Il faut penser à maximiser l’espace terrestre dans l’élaboration de l’habitat. Pensez à l’élaboration d’un terrarium pour serpent terrestre et vous y êtes. Pour les jeunes, un aquarium de 50x40x25 cm fera l’affaire. Pour un adulte, 80x40x40 cm sera le minimum requis, 100x55x40 cm sera adéquat. Il ne sont pas des grimpeurs de nature, mais ils grimperont à l’occasion à tout ce qu’ils peuvent trouver. Un couvercle en treillis (moustiquaire) sera donc nécessaire. La première étape consiste à disposer le substrat et de calibrer les températures.
   Ensuite, fournir 2 à 3 cachettes au lézard, dont au moins une dans le coin froid et une dans le coin chaud. Placer un bon récipient d’eau, assez grand pour qu’il puisse s’y baigner, et pas trop haut, pour lui facilité l’accès. En plaçant le plat d’eau sur la pellicule chauffante, cela devrait suffire à procurer un bon taux d’humidité. Pensez à l’éclairage et aux lampes incandescentes. La cachette du coin chaud devrait contenir de la mousse de sphaigne ou de la vermiculite humide afin de procurer un coin humide au-dessus des 80% pour les périodes de mues.

Alimentation :
   Le scinque à langue bleue est omnivore, ce qui signifie qu’il consomme autant des matières végétales qu’animales. Sa diète se compose d’environ 60% de légumes et 40% de protéines animales. Les jeunes scinques auront le réflexe de manger tout ce qui leur tombe sous la patte. En fait, en autant que ça sent bon, il ne sont vraiment pas difficile. Ce sera donc très important de choisir les aliments pour son animal. Pour les aliments végétaux, une mixture de carottes et de pois ainsi qu’un peu de salade. Ajouter des fruits de temps à autres et varier les types de salades (ex. Cresson).
   Pour ce qui est des matières animales, il est bon de donner quelque fois de la nourriture pour chats ou chiens en cannes en petite quantité, souris ou jeunes souris, selon la taille de l’animal.  
   La fréquence des repas varie également selon l’âge du sujet, soit : de 2 à 3 fois par semaine pour les jeunes de 0 à 6 mois et de 2 fois par semaine pour les 6 à 12 mois. Par la suite, les nourrir de 1 à 2 fois par semaine et demi. Rationner selon la taille et la grosseur de l’animal. Les scinques adultes n’ont pas besoin de manger autant que ceux en croissance. En fait, à l’état sauvage ils vivent souvent des périodes de jeûne. Ils sont adaptés pour passer plusieurs semaines sans manger. Ils puiseront dans leurs réserves de graisses. Il est bon de donner plus de fruits et de légumes aux adultes qu’aux jeunes en croissance.


Reproduction : 
L’accessibilité des scinques à langues bleue en Amérique du nord dépend uniquement de la reproduction en captivité. Comme on le sait, toutes espèces provenant de l’Australie sont sur la cites I, qui sont donc interdit d’exportation. C’est probablement aussi pourquoi les scinques on un prix modérément élevé . Une autre bonne raison pour expliquer ce prix est que contrairement à la majorité des autres lézards, les scinques ne sont pas ovipare, mais bien ovivipare, ils ne pondent pas d’œufs. Les portées y sont grandement réduites, ce qui crée une certaine rareté. Le processus pour mener à l’accouplement n’est pas tellement compliqué. Il suffit d’effectuer une baisse de température de Novembre à Janvier de chaque année. Laisser au scinque la possibilité de se réchauffer qu’une heure ou deux sur sa plaque à chaque jour.
   Graduellement baisser la température ambiante jusqu’à ce qu’il arrête d’accepter la nourriture. Réduisez le temps d’éclairage de 8Heures / jours. Descendre les température aux alentours de 21°C en n’allant pas au dessous de 18°C la nuit. Vers la fin de Janvier, augmenter graduellement le temps d’éclairage et la source chauffante jusqu’à ce qu’il se remette à manger. Gardez le dans ces conditions 3 à 4 jours et remettez le à ses conditions normales. Offrez lui 1 à 2 bonnes semaines de nutrition intense pour lui refaire ses forces et il sera fin prêt pour procréer sa race.
   Introduisez la femelle avec le mâle et vérifier leur comportement. L’accouplement pourrait se faire immédiatement sous vos yeux. Si ce n’est pas le cas, eh bien dites-vous que la saison d’accouplement dure environ 2 mois et demi à 3 mois. Habituellement après 1 mois on retire la femelle qui aura subi multiples accouplements et qui ne sera plus réceptive aux avances du mâle. La période de gestation s’enclenche.
Gestation
   La femelle remise dans son vivarium, sera souvent plus agressive et cherchera un endroit où se cacher et former un nid pour ses petits. Le développement des bébés prendra environ 4 mois à s’effectuer. La femelle prendra beaucoup de poids où non, selon la robustesse de son corps. Soyez alerte à retirer les bébés aussitôt qu’ils sont nés. La femelle sera très agressive après l’accouchement et prendra une petite semaine à revenir à son calme habituelle. 
   Les tiliquas sont ovovivipares, c’est à dire que la femelle garde les œufs dans son ventre jusqu’à l’éclosion. La gestation dure environ 4 mois. Après cela la femelle " accouche " ses petits qu’il faut retirer tout de suite après si l’on ne veut pas voir la femelle leur faire de mal. En effet, juste après l’accouchement, elle devient agressive et mettra plusieurs jours avant de retrouver son calme.
Soin des bébés :
   Les soins sont les même que les adultes, les disposer individuellement dans une aquarium de 50x40x25 cm. Mettre un substrat adéquat, avec un bol d’eau fraîche. Donner un repas par jour pour les premières semaines et n’oubliez pas une bonne supplémentation de calcium/vitamine D3 pour une meilleur croissance (rapport 2/1). Commencez très jeune à varier sa nourriture végétale et animales.
   Si jamais un petit caprice pour manger toujours le même aliment lui prend, alors retirez lui cet aliment jusqu’à ce qu’il accepte une bonne variété. Il sera rapidement prêt, lui aussi, à se reproduire pour à son tour assurer sa continuité.

 --------------------------------------------------------------------------------

Voici quelques sous-espèces, ainsi que certaines informations importantes s’y rattachant :
  Tiliqua Occipitalis - Scinque à langue bleue de l’Ouest.
Il aime les habitats secs, animal compact avec une petite queue. Il atteint 50cm / 19,5 pouces. 
Couleur : Brun rouge avec des barres très pâles. Aime les fruits et les araignées. Produit 5 à 10 petits par an. 
   Tiliqua Scincoïde - Scinque à langue bleue commun de l’Est.
Il aime les environnements semi-désertiques. Il atteint 60cm / 23,5 pouces (moyenne étant 45cm / 17,5 pouces). Peut avoir quelques variations de sous-espèces. Aime les légumes (plantes) et les petits animaux. A des portées d’environ 6 à 12 petits par an. 
   Tiliqua s. Intermedia - Scinque à langue bleue du Nord. 
Il aime les environnements Savannes tropicales. Atteint environ 60cm / 23,5 pouces. A des portées de 5 à 20 petits par an. Il est l’un des plus faciles à garder et manipuler. 
  Tiliqua Nigrolutea - Scinque à langue bleue tachetée. 
   Aussi connu sous le nom de scinque noir et jaune à langue bleue. Provient du sud de l’Australie et de la Tasmanie. Atteint 60cm / 23,5 pouces. Produit 4 à 10 petits par an. Souvent reproduit avec le T. Scincoïde, les bébés ne sont pas stériles. 
  Tiliqua s. Mustifaciata - Scinque à langue bleue Central. 
Trouvé dans les déserts et les environnements tropicaux. Atteint de 40 à 45 cm / 15,5 à 17,5 pouces. Se nourrit de fleurs, petits rongeurs, et certains insectes. Donne 2 à 5 petits par an. 
  Tiliqua s. Gigas - Scinque à langue bleue de la Nouvelle-Guinée. 
Cette espèce est grise ou grise brune avec des bandes irrégulières brunes foncées. 
  Tiliqua Gerrandii - Scinque Australien à langue rose. 
Trouvé dans les prairies du sud-est Australien. Il est nocturne à des températures chaude et diurne lorsqu’il fait froid. Se nourrit exclusivement d’escargots et de limaces. Produit de 12 à 25 petits en été.

Texte écrit par François Lapointe.




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
PPmp
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...