Recherche
 
Fermer
 

Tiliqua Gigas

Nom scientifique : Tiliqua Gigas
Nom commun : Scinque à langue bleue
Famille : Scincidés
Origine : dans des îles autour de la Nouvelle Guinée.
Taille : 45 cm
Espérance de vie : 10 ans

Description & Maintenance
   Le Tiliqua Gigas est facilement reconnaissable grâce à ses petites pattes et sa grosse tête aux mâchoires puissantes. Ses petits yeux très attentifs lui permettent de chasser efficacement et de repérer celui ou celle qui lui donne à manger...Ses couleurs brunes avec des bandes et des points noirs, et ses petites pattes noires, font de ce lézard un curieux mais charmeur animal, qui plaît à tous et est très apprécié des enfants. Même s’il ressemble parfois à un serpent, avec son long corps (stade adulte) et ses toutes petites pattes, il n’en est pas moins un omnivore qui apprécie les gros insectes...
   Sa caractéristique de distinction est une langue bleue
  Les bébés sont bien rayés de noir.
Moins connu que son cousin Scincoïdes, il est aussi plus petit que lui, ne dépassant guère 45cm.
   Le dysmorphisme sexuel n’existe pas chez cette espèce ! Les critères suivants : une plus grosse tête ou une base de queue plus épaisse pour le mâle, ne peuvent constituer un élément distinctif réel, puisqu’ils dépendent plutôt de la morphologie individuelle de l’animal. Les personnes qui distinguent donc les sexes de cette manière ne peuvent qu’avoir un jugement erroné. Fréquemment, on peut parvenir à distinguer les sexes en observant patiemment les individus sub-adultes ou adultes entre eux. Des mâles ensemble sont souvent agressifs et peuvent même s’infliger des blessures sérieuses.
   Par ailleurs, risquer de faire saillir les hémipénis d’un présumé mâle par la méthode de l’éversion, couramment pratiquée pour les petites couleuvres, peut être dangereuse, même si elle est faite par des mains expérimentées.. Enfin, l’utilisation de sondes comme pour les serpents n’est pas sûre non plus. Sachez par contre que si vous avez la chance de surprendre votre Tiliqua en train de déféquer, surtout ne détournez pas la tête : en effet, les mâles subadultes et adultes auront les hémipénis qui sortiront juste à ce moment ! Alors à vos jumelles...
Moeurs : Terricole / Diurne.

Terrarium :
   Dans un terrarium en définitive assez vaste (100x50x40 minimum), il sera indispensable de créer une zone chaude à prés de 30°C, pour une zone froide qui n’excèdera pas 25°C de l’autre côté. Cela est possible en utilisant un spot avec un Clamp Lamp bien orienté vers le bas, pour que le lézard puisse se chauffer intensément lorsqu’il en a besoin. Le milieu du terrarium sera moins chaud, et l’autre bout encore moins.
    Vous pourrez y disposer l’eau et un substrat plus humide, mais attention à laisser des conditions sèches autour de la zone chaude. Ce Tiliqua aimant se cacher le soir pour dormir, vous pouvez également mettre un substrat léger comme les éclats de coco, par exemple. N’oubliez pas le néon UV indispensable, ou une spot UVA-UVB, et un spot infrarouge pour la nuit, qui apportera une douce chaleur qu’il appréciera.
Attention : un excés d’humidité peut entraîner des infections pulmonaires, tout comme une fraîcheur prolongée dans le terrarium...

Alimentation :
   Le scinque à langue bleue est omnivore, ce qui signifie qu’il consomme autant des matières végétales qu’animales. Sa diète se compose d’environ 60% de légumes et 40% de protéines animales. Les jeunes scinques auront le réflexe de manger tout ce qui leur tombe sous la patte.
   En fait, en autant que ça sent bon, il ne sont vraiment pas difficile. Ce sera donc très important de choisir les aliments pour son animal. Pour les aliments végétaux, une mixture de carottes et de pois ainsi qu’un peu de salade. Ajouter des fruits de temps à autres et varier les types de salades (ex. Cresson). Pour ce qui est des matières animales, il est bon de donner quelque fois de la nourriture pour chats ou chiens en cannes en petite quantité, souris ou jeunes souris, selon la taille de l’animal. La fréquence des repas varie également selon l’âge du sujet, soit : de 2 à 3 fois par semaine pour les jeunes de 0 à 6 mois et de 2 fois par semaine pour les 6 à 12 mois. Par la suite, les nourrir de 1 à 2 fois par semaine et demi.
  Rationner selon la taille et la grosseur de l’animal. Les scinques adultes n’ont pas besoin de manger autant que ceux en croissance. En fait, à l’état sauvage ils vivent souvent des périodes de jeûne. Ils sont adaptés pour passer plusieurs semaines sans manger. Ils puiseront dans leurs réserves de graisses. Il est bon de donner plus de fruits et de légumes aux adultes qu’aux jeunes en croissance.

Reproduction
   L’accessibilité des scinques à langues bleue en Amérique du nord dépend uniquement de la reproduction en captivité. Comme on le sait, toutes espèces provenant de l’Australie sont sur la cites I, qui sont donc interdit d’exportation. C’est probablement aussi pourquoi les scinques on un prix modérément élevé . Une autre bonne raison pour expliquer ce prix est que contrairement à la majorité des autres lézards, les scinques ne sont pas ovipare, mais bien ovivipare, ils ne pondent pas d’œufs. Les portées y sont grandement réduites, ce qui crée une certaine rareté.
  Le processus pour mener à l’accouplement n’est pas tellement compliqué. Il suffit d’effectuer une baisse de température de Novembre à Janvier de chaque année. Laisser au scinque la possibilité de se réchauffer qu’une heure ou deux sur sa plaque à chaque jour. Graduellement baisser la température ambiante jusqu’à ce qu’il arrête d’accepter la nourriture. Réduisez le temps d’éclairage de 8Heures / jours. Descendre les température aux alentours de 21°C en n’allant pas au dessous de 18°C la nuit. Vers la fin de Janvier, augmenter graduellement le temps d’éclairage et la source chauffante jusqu’à ce qu’il se remette à manger.
   Gardez le dans ces conditions 3 à 4 jours et remettez le à ses conditions normales. Offrez lui 1 à 2 bonnes semaines de nutrition intense pour lui refaire ses forces et il sera fin prêt pour procréer sa race. Introduisez la femelle avec le mâle et vérifier leur comportement. L’accouplement pourrait se faire immédiatement sous vos yeux. Si ce n’est pas le cas, eh bien dites-vous que la saison d’accouplement dure environ 2 mois et demi à 3 mois. Habituellement après 1 mois on retire la femelle qui aura subi multiples accouplements et qui ne sera plus réceptive aux avances du mâle. La période de gestation s’enclenche. 
Gestation: 
La femelle remise dans son vivarium, sera souvent plus agressive et cherchera un endroit où se cacher et former un nid pour ses petits. Le développement des bébés prendra environ 4 mois à s’effectuer. La femelle prendra beaucoup de poids où non, selon la robustesse de son corps. Soyez alerte à retirer les bébés aussitôt qu’ils sont nés. La femelle sera très agressive après l’accouchement et prendra une petite semaine à revenir à son calme habituelle. 
Les tiliquas sont ovovivipares, c’est à dire que la femelle garde les œufs dans son ventre jusqu’à l’éclosion. La gestation dure environ 4 mois. Après cela la femelle " accouche " ses petits qu’il faut retirer tout de suite après si l’on ne veut pas voir la femelle leur faire de mal. En effet, juste après l’accouchement, elle devient agressive et mettra plusieurs jours avant de retrouver son calme..
  
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
HDWg
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...