Recherche
 
Fermer
 

Phelsuma quadriocellata

Nom scientifique : Phelsuma quadriocellata
Famille : Geckonides
Origine : A l'est de Madagascar
Taille : 12cm

Description & Maintenance
   L'espèce de gecko diurne comporte quatre sous-espèces : quadriocellata, leiura, parva et bimaculata. La sous-espèce nominale P. q. quadriocellata est relativement courante dans le commerce. Son espérance de vie en captivité est d'environ 6 à 7 ans si l'animal est maintenu dans des conditions adéquates, et si la femelle ne dépense pas toute son énergie dans la reproduction.
   L'espèce est caractérisée par les quatre ocelles dont il tire son nom. Les deux plus visibles se situent en arrière des pattes antérieures.
Le mâle est souvent plus coloré que la femelle et se différencie par un aspect plus massif, par le renflement à la base de la queue ainsi que par ses pores préanaux qui sont bien visibles. En captivité, la femelle a souvent des poches à calcium au niveau du cou.
   C'est une espèce très curieuse qui s'intéresse à la moindre modification de son environnement. Le mâle est très territorial et peut s'attaquer à des lézards plus gros que lui. En ce qui concerne mes animaux, la femelle est peu craintive et vient jusque sur la main pour lécher une préparation sucrée. Toute manipulation doit être absolument évitée.
  Bien que diurne, il arrive que ce lézard chasse dans la pénombre du crépuscule les insectes nocturnes qui sortent de leur cachette.
Température :
   La température diurne doit être d'environ 28-30°C, avec une température nocturne qui doit être abaissée à 20°C.

Terrarium :
   Le terrarium est de type tropicale humide. On doit mettre de nombreuses plantes d'appartement pour garder l'humidité de l'air suffisamment élevée. Le terrarium est de taille modeste avec une hauteur importante d'environ 50cm. Il faut aussi une branche qui passe sous la lampe à incandescence. On peut installer verticalement tronçon de bambou de 2cm de diamètre dans lequel la femelle déposera ses œufs. L'espèce est très territoriale et il est conseillé de garder les individus seuls ou en couple. Lorsque l'on forme un nouveau couple, il faut introduire les deux individus en même temps dans le terrarium.
   Si le mâle agresse la femelle, celle-ci doit avoir la possibilité de se retirer hors de la vue du mâle ; après quelques temps, le mâle s'habitue à la femelle et ils deviennent inséparables. Néanmoins, certains préconisent de séparer le couple en dehors de la période d'accouplement Une fois par jour, le terrarium est aspergé pour abreuver les lézards, les plantes et amener l'humidité nécessaire. L'eau doit s'évaporer en quelques heures si la ventilation est adéquate (seule la terre reste humide). Le soir, une pulvérisation d'eau est nécessaire car la nuit, l'humidité ambiante doit atteindre 90-100% de saturation.

Alimentation :
   La nourriture consiste principalement en mouches, grillons et chenilles de teigne (Galleria). Deux fois par semaine, il prennent leur purée de fruit vitaminée (cf. vitamines).

Reproduction
   Le cycle de reproduction est déclenché par une période de repos avec une température diurne d'environ 24-25°C qui doit être abaissée à environ 16-17°C pendant la nuit. Dans la nature, cette période de repos prend place en juillet-août, la température nocturne y atteint 10°C .
La femelle dépose environ six pontes de deux œufs pendant la saison de reproduction. Les pontes ont lieu a un intervalle d'environ un mois. Si la femelle abandonne un oeuf jaune (sans coquille), c'est probablement qu'il n'a pas été fécondé ; si l'oeuf a une coquille incomplète, c'est que la femelle manque de calcium et/ou de vitamine D3.
   Les œufs sont pondus par deux dans un bambou ou collé sous une feuille. Si ils ne sont pas trop collés, on les met dans l'incubateur ; sinon, ils sont laissés in situ. A 28°C avec 75% d'humidité, les jeunes d'environ 30mm naissent après 40-45 jours d'incubation ;le sexe dépend de la température d'incubation des œufs chez cette espèce. Les jeunes doivent être élevés séparément dans de petits terrarium . La nourriture est adaptée à leur taille : mini grillons, petites chenilles de teigne et purée de fruit supplémentée en calcium et vitamine.
Soins aux jeunes :
   Les jeunes doivent être élevés séparément dans de petits terrarium (HENKEL & SCHMIDT, 1991). La nourriture est adaptée à leur taille : mini grillons, petites chenilles de teigne et purée de fruit supplémentée en calcium et vitamine D3.
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
PmZGkH
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
Visites

 1304918 visiteurs

 123 visiteurs en ligne

 
 
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...