Recherche
 
Fermer
 

Pogona henrylawsoni

Nom scientifique : Pogona henrylawsoni   ou Pogona brevis
Nom commun : Agame barbu
Famille : Agamidés
Origine : Australie, nord de Queensland.
Taille : En comparaison avec Pogona vitticeps, le pogona nain a une taille inférieure, 25–30 cm de longueur totale dont plus de la moitié pour la queue.
Espérance vie :   10 ans

Description & Maintenance :
    Le pogona fait partie de la famille des agamidés et est protégé par la Convention de Washington. De plus, l’Australie en interdit totalement l’exportation, ce qui signifie que les animaux vendus en animalerie spécialisée sont nécessairement issus d’élevages. Le pogona doit son nom de « barbu » au fait qu’il peut ériger une « barbe » d’écailles épineuses, barbe qui, pour cette espèce est très peu visible voire inexistante. Cela pourrait tenir au fait qu’il soit une proie de choix dans la nature, du serpent venimeux P. Colleti. Terrestre, il doit oublier d’impressionner et préférer se cacher dans les infractuosités des zones rocailleuses dans lesquelles il vit, dans la province de Queensland, dans le nord-est australien.
    De tempéramment très calme, de petite taille, il est une alternative intéressante pour les amateurs de pogona qui ne veulent ou ne peuvent acquérir le pogona vitticeps par exemple, plus gros et plus actif.
Dans la nature, cette espèce peut vivre aussi bien dans des zones humides des forêts à forte hygrométrie, que les sèches étendues herbeuses ou rocailleuses de son pays d’origine.
    En ce qui concerne les sexes, le dysmorphisme sexuel est le seul moyen de distinguer le mâle de la femelle, une fois qu’ils sont  sub-adultes ou adultes. Et la comparaison est souvent obligatoire pour distinguer des jeunes sujets. Ne mettez jamais deux mâles ensemble, et rarement des femelles !! Le mâle sera généralement plus petit et il sera toujours plus frêle que la femelle.
  Ce pogona se trouve rarement en captivité, mais tend à être de plus en plus élevé même en Europe.
Moeurs : terricole / Diurne

Terrarium :
    Il ne faut pas oublier que les reptiles sont poïkilothermes : seront nécessaires une hygrométrie inférieure ou égale à 50%, et des températures de 22°C la nuit et 30-32°C le jour avec un point chaud proche de 35°C, pour un gradient thermique idéal. Sont indispensables une lampe chauffante de jour et un néon UV (à changer tous les 6 mois), ainsi qu’un chauffage de nuit faible (cordon, plaque, pierre chauffante, infrarouge), surtout pour les jeunes individus. En effet, il n’est pas rare que vous achetiez votre petit pogona hors de l’été, et votre maison est souvent chauffée autour de 18°C dans la pièce où se trouve le terrarium. Cette température est trop basse pour démarrer un juvénile, qui pourra rencontrer des problèmes de digestion, et un affaiblissement. Pour un adulte cependant, 18°C peuvent convenir ; nous ne conseillons toutefois de ne pas descendre davantage si vous n’êtes pas fin connaisseur.
    Bien entendu, et ainsi qu’il a déjà été précisé, les pogonas supportent des conditions plus humides ; mais il s’avère qu’ils sont plus faciles à maintenir dans un biotope aride, sauf parfois pour les juvéniles qui peuvent vite se déshydrater s’ils ne mangent pas ou peu de verdure.

Alimentation :
Cette espèce de pogona mange de tout, comme les autres espèces.
Insectivore (grillons, blattes, criquets), il mange donc également de nombreux végétaux (frisée, scarole, mâche, pissenlit, luzerne...) au fur et à mesure de sa croissance. Attention à le faire boire quand il est petit, car il ne le fera pas de lui-même. N’oubliez pas les vitamines et minéraux en suppléments, régulièrement, mais toutefois jamais en excès !

Reproduction
  Ovipare
   Une période de repos ne semble pas indispensable.
   A partir de septembre, diminuer la luminosité de 15 minute par semaine jusqu’à fin novembre environs.
   Début décembre, séparer le mâle et couper l’éclairage.
   La température sera de 25 à 28°C maximum le jour et 18/25°C la nuit, et ce jusqu’à fin janvier.    Vous pouvez assurer une luminosité prés d’une fenêtre.
   Seul des végétaux sont distribuer une fois par semaine pendant 2 mois. Début février augmenté la température pour obtenir une bonne température fin Mai, la durée d’éclairage sera de 14 heures par jour.
    Le premier accouplement a lieu mi-avril début Mai, l’accouplement est effectué de la même maniére que tous les Agamidés : la femelle est mordue à la nuque pendant le coït.
Première ponte fin Mai, de 15 à 20 œufs.
   L’incubation se fera comme chez Pogona vitticeps, entre 29°C. Naissance 45 à 55 jours après la ponte, ils resteront environs 48 heures dans l’incubateur avant d’être placés dans le terrarium.
Pour la première nourriture vous devez disposer de micro-grillons.
Autorisation de  JungleShop qui est une marque déposée.
http://www.jungle-shop.fr/
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
RFWf3
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...