Recherche
 
Fermer
 

Hemidactylus-turcicus

Nom scientifique : Hemidactylus turcicus
Nom commun : Le gecko turc ou hémidactyle, gecko verruqueux,
Famille : Geckonides
Origine : Cette espèce se rencontre dans les régions méditerranéennes mais aussi plus profondément dans les terres comme au Portugal, en France, en Italie, en Grèce, à Malte, au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Égypte, en Israël, en Somalie, au Yemen, en Iran, en Iraq.
C'est une espèce très adaptable et qui voyage facilement.
Espérance de vie : 10  ans

Description & Maintenance :
Mœurs: nocturne.
Ce gecko, de forme trapue et d'assez grande taille, a une queue plus courte que le corps. Sa face dorsale est couverte de petits granules et de grands tubercules carénés disposés en 14-16 lignes parallèles. Queue cylindrique, légèrement déprimée. Museau arrondi avec 7 à10 labiales supérieures et 6 à 8 labiales inférieures
LC : 60 ; LQ : 37
   Le mâle présente des renflements à la base de la queue et quatre à dix pores fémoraux.
La face dorsale est colorée en gris, brun-clair ou brun-rouge avec des marbrures brunes et des tubercules blanchâtres. La face ventrale est blanche.
   Cette espèce, peu commune malgré une aire de distribution très étendue, présente des moeurs proches de celles de Tarentola mauritanica avec qui elle peut cohabiter. Crépusculaire et nocturne, ce gecko n'hiberne pas systématiquement. Il fréquente les zones rocheuses, les troncs d'arbre, il est aussi un commensal de l'homme. Cette espèce se caractérise par un répertoire sonore relativement développé. Frankenberg (1982) a dénombré 5 types de cris permettant de distinguer le sexe et l'âge de l'émetteur et du récepteur. L'un de ces cris s'apparente à un miaulement.
dimorphisme: difficile à identifier, petits pores préanaux chez le mâle.

Sous-espèces
· Hemidactylus turcicus lavadeserticus, Moravec & Böhme, 1997 
· Hemidactylus turcicus parkeri, Loveridge, 1936 
· Hemidactylus turcicus spinalis, Buchholz, 1954 
· Hemidactylus turcicus turcicus, (Linné, 1758)
 

Terrarium :
  Espèce protégée.

Alimentation :
   Divers insectes.

Reproduction :
   L'hivernage, qui dure entre fin octobre et début mars, n'est pas impératif. Certains individus peuvent sortir durant l'hiver.
   Les femelles effectuent chaque année, au mois de juin, une ou plusieurs pontes de 2-3 oeufs qui éclosent en juillet. Ils sont enfouis dans le sol ou dissimulés dans des cavités de rochers.   Leur coquille est dure et blanche ("grise et marbrée de violet par place", selon Doumergue, 1901), en forme de sphéroïde (10-12 x 9-10 mm.). L'incubation dure 45 jours à 32° C (90-100 jours à 25°). Les jeunes mesurent 40 mm. LT à l'éclosion.
Jeune: Pareil que les adultes.
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
kMky
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...