Recherche
 
Fermer
 

Anolis sagrei

Nom scientifique : Anolis sagrei
Nom commun : Anole brun
Famille : Iguanidés
Origine : . Il est originaire des Caraïbes, mais s'est répandu extensivement aux États-Unis et au Mexique, et peut même être trouvé aussi loin que Hawaii et Taiwan.
Taille
: 20 cm
Espérance de vie : 3 ans
Description & Maintenance : 
Terrestre, fouisseur,diurne
    Lézard de petite taille, au corps élancé, avec un museau pointu et un fanon gulaire orangé remarquable (expansion de peau sous la gorge). De la famille des iguanidés, il change de couleur , du brun au marron foncé -noir, selon les conditions climatiques, l’heure et son humeur (stress, repas...). Les anoles bruns ont une longueur adulte d’à peu prés 16-20cm. Les mâles et les femelles peuvent non seulement être différenciés dans leur taille mais également dans leurs caractéristiques physiques (dysmorphisme sexuel).
    Les mâles ont des figures en forme de diamant sur leur dos, et les femelles ont une ligne dorsale blanche ou jaune avec des triangles de part et d’autre. Les deux sexes ont une hampe jaune-orange avec de petites raies noires. Si ce lézard est accessible aux débutants, il demande néanmoins une attention constante pendant les premiers jours : les animaux stressés par leur déménagement doivent être correctement nourris et vous devez leur fournir des vitamines en quantité suffisante.

Terrarium :
  Un vivarium Minimum :(40 cm environ ) bien planté est essentiels pour son équilibre. 
  Avoir de l'écorce de chêne liège sur le mur du fond peut aussi constituer un élément du décor non négligeable.
Les lézards boiront les gouttelettes sur les feuilles des plantes mais veillez tout de même à laisser à disposition un petit plat dans lequel ils pourront s'abreuver quand bon leur semble.
  Son comportement en vivarium est des plus intéressant car il est très actif et peut être mélangé avec de nombreuses espèces : takydromus, mabuya macularia Red, anolis marron, hemidactylus, petits phelsuma, etc..
  Bien que le sagrei soit un petit reptile, il a besoin de beaucoup d’espace en raison de sa grande activité. Comme les vraies températures en période des amours oscillent entre 24 et 28°C (°F 74-82) pendant le jour et 21°C (°F 70) la nuit, vous pouvez disposer un câble chauffant et un spot chauffant de 40 à 60 watts(puissance selon les températures de votre intérieur). Un néon UV est nécessaire (tubes avec 5% UVB), bien que pas absolument obligatoires, si vous mettez un spot du genre Crystal de Namiba et que vous leur donnez des vitamines régulièrement (notamment vitamine D3). L’éclairage journalier sera proche de 14 heures ! L’humidité relative sera de 70 % de préférence, atteinte en pulvérisant l’eau sur les parois ou en mettant un brumisateur programmé. Entre novembre et février il est conseillé de leur faire prendre leur repos hivernal. La lumière sera alors réduite de quatorze à neuf heures.
   La température de jour est diminuée au °C 21 (°F 70, °F °C/68 de nuit 20). Dans cette période, qui est très importante pour l’instinct de reproduction de ces anoles et de leur activité, l’alimentation une fois par semaine devrait être suffisante. L’alimentation de ces anoles est tout à fait simple. Ils sont faciles de satisfaire :

Alimentation :
   Mange des insectes (grillons), mais aussi du nectar (disponible en poudre pour geckos diurnes), du miel ou des morceaux de fruits bien mûrs. N’oubliez pas les compléments vitaminés à pulvériser ou à saupoudrer, de façon régulière

Reproduction : 
   Au mois de novembre, les anolis prennent leur repos hivernal, la température est alors baissée progressivement jusqu'à 21 °C et environ 20 la nuit, la lumière est réduite à 9 heures. Ils s'alimentent alors moins souvent (environ 1 fois par semaine) et leur activité est moindre.
   En février, la température et la lumière reviennent aux valeurs habituelles.
   Cette période est nécessaire pour déclencher l'instinct de reproduction très vivace chez cette espèce.
   Une fois les conditions optimales revenues, le mâle fait une cour effrénée aux femelles, hochant la tête et déployant un splendide fanon rouge.
   L'accouplement peut être observé quasiment tous les jours.
   Au bout d'environ 3 semaines, la femelle inspecte les environs et creuse un trou dans la terre meuble où elle pond un oeuf, rarement deux et très souvent dans les racines des plantes.
Parfois en terrarium, la femelle abandonne l'oeuf à même le sol, alors que dans la nature, des nids contenant des dizaines d'oeuf appartenant à des femelles différentes ont pu être observé.
Personnellement, j'ai eu une fois un nid contenant six oeufs mais cela reste une exception.
   Le plus souvent les femelles pondent un oeuf dans des nids séparés...
   Il arrive souvent que les oeufs passent inaperçus et on a alors l'agréable surprise de découvrir le juvénile qui viens de sortir de l'oeuf.
Je ne pense pas que laisser les oeufs incuber en terrarium soit une mauvaise chose mais on ne peut guère contrôler leur évolution et on s'expose à certains risques comme le pourrissement dû à un milieu trop humide.
   Les petits anolis nouveaux nés sortis de l'oeuf, après six semaines d'incubation, seront isolés dans un terrarium de dimensions inférieures. La décoration est simple pour des questions d'hygiène.
   Eclairages et températures sont identiques à celles des adultes.
   La nourriture est constituée de micro grillons, drosophiles, pucerons, jeunes chenilles de teigne, moustiques, ...
   Vous pouvez remettre les juvéniles avec leurs parents une fois qu'ils feront la moitié de leur taille.
   La maturité sexuelle intervient l'année suivant la naissance.
   Néanmoins, deux mâles ne devraient jamais être mis en présences car ils sont très territoriaux et agressifs.

Note sur la reproduction :
   Je n'ai eu de reproduction qu'en anolis sagrei et ce, sans qu'aucun paramètre n'est été changé. tous les oeufs avaient été pondu dans les racines des plantes grasses et ont incubés in vivo. 
   Je ne suis donc pas intervenue et j'ai vu un matin de curieux petits anoles courir en tout sens...:)) je les ai donc isolés dans des bacs plus petits aux conditions identiques. Par la suite tous les ans après le repos hivernal, la même chose s'est déroulé et j'ai vu ainsi des dizaines de bébés venir au monde. 
par femelle j'ai observé 6 à 8 pontes d'1 ou 2 oeufs, les petits naissaient au bout d'environ 6semaines quand je les incubaient à 28/30°C à 90 voir 95% d'hygrométrie (quand ils naissaient dans le terras je ne saurais dire car mon observation de l'incubation était limitée, mais c'était à peu prés pareil.) 
ces observations concernent l'anole brun car je n'ai jamais reproduit mes carolines, mais étant donné que leur maintenance est similaires la reproduction doit être quasi semblable.
Autorisation de  JungleShop qui est une marque déposée.
http://www.jungle-shop.fr/
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
eE2a
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
Visites

 887964 visiteurs

 87 visiteurs en ligne

 
 
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...