Recherche
 
Fermer
 

Ameiva ameiva

Description: très beau lézard, dont les flans sont bleu -plus vif chez le mâle-, dès sa maturité. La forme de sa pupille, typique de certains lacertidés, forme un rectangle aminci sur sa longueur, sa langue est longue et bifide. Taille: jusqu'à 0,40m., les 2/3 de la bête constitués par sa queue.

Répartition: Amérique du Sud.

Biotope: Clairières, forêts.

Hygrométrie: 60 à 80 %. Température: La Température Moyenne Préférée: de 29,5 à 32 °C.

En captivité, il est nécessaire de recréer un choc thermique; abaissement de la température entre 22 et 26°C sauf si l'animal suit un traitement vétérinaire (ou s'il est question d'un bébé...). Il est aussi indispensable de reproduire une photopériode hebdomadaire (de 10 à 12 heures tout au long de l'année, ou de respecter la durée d'ensoleillement de chacune des saisons).

Biologie: Terrestre, fouisseur.

Comportement: Diurne, paré de rayures sombres, il reste à l'affût de tout insecte et utilise volontiers son museau fuselé pour quérir la proie insousciente dès le matin à sa sortie du terrier. A la nuit tombée, ou de la pluie, il retournera dans son gîte, jusqu'au lever du soleil, pour ainsi, reprendre sa chasse incessante.

Nourriture: Insectivore, il consomme sans compter larves et lombrics

En captivité, son régime se compose principalement de grillons, criquets, chenilles de teignes de ruche ou vers de farine (adjonction de calcium -poudre d'os de seiche-)...

 Reproduction: Dimorphisme sexuel: A maturité, on observe une inversion de la répartition des couleurs. Les pores fémoraux du mâle sont plus dilatés, à la base de sa queue ses hémipénis forment un renflement, les larges écailles de ses flancs sont d'un bleu éclatant et la couleur de sa robe est souvent plus lumineuse. Ces différences ne sont pas très marquées chez les jeunes (il est alors possible de faire sexer l'animal par un vétérinaire spécialisé). Maturité: Au cours de la deuxième année. Cycles: Pluriannuels (Mars et Août). Accouplement: Les individus se reconnaissent mutuellement par leur système olfactif (organe de Jacobson), le mâle enserre la femelle réceptive (ou compatissante), lui mord la nuque (parfois le dos) et s'aide de ses pattes postérieures pour rendre son cloaque accessible à l'un de ces deux hémipénis. La durée du coït oscille entre 4 et 15 minutes pendant lesquelles les partenaires sont imperturbables. Généralement, les coïts se répétent. Gravidité: De 60 à 75 jours. Reptile ovipare. La future maman prend de l'embonpoint, puis on distingue aisément les oeufs bomber ses flancs (un spécialiste pourra effectuer une évaluation de leur nombre par palpation avant leur comptage d'après l'interprétation d'une radiographie). Malgré son allure replète, elle s'amaigrit et boit de plus en plus. Ponte: Le nombre d'oeufs varie, en fonction de l'âge des individus (2 à 8), tous ne sont pas forcément fécondés. La femelle creuse un terrier, pour y déposer ses oeufs, puis les recouvrir de terre ou de sable meuble. L'expulsion de l'oeuf est très rapide et ne semble -en elle même- pas douloureuse; elle a lieu après une série de contractions, puis ne dure que quelques secondes...
 




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
 
Fermer
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
bybAg
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
Visites

 590912 visiteurs

 129 visiteurs en ligne

 
 
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...